Qu’est-ce que le Testeur de Lait ?
Le Testeur de Lait est un détecteur numérique à haute précision de la mammite bovine.
Par un test aisé et rapide, le Testeur de lait est capable de déceler la mammite clinique et sub-clinique en à peine quelques secondes, sur les 4 quartiers du pis à la fois. Fabriqué au Japon, le Testeur de lait fait appel à la technologie la plus avancée pour produire des résultats fiables et, ainsi, garantir la santé du troupeau.
Avantages
Rapide et fiable
A l’aide du Testeur de Lait, il suffit de quelques secondes pour déceler la mammite sub-clinique sur une bête. Le Testeur de Lait analyse les échantillons de lait des 4 quartiers du pis et affiche tous les résultats en une seule fois. Grâce à sa technologie innovante, le Testeur de Lait est plus fiable que les autres méthodes de détection de la mammite.
A la différence du test compliqué dit « Calfornia Mastitis Test » (connu parfois comme “test de la raquette”), qui est subjectif et passe par le mélange du lait avec une solution chimique, les résultats du Testeur de Lait sont affichés sur un écran numérique en temps réel avec une précision décimale. Vous épargnez ainsi du temps et de l’argent.
Permet de surveiller la santé du troupeau
Le Testeur de Lait est un allié privilégié pour la bonne gestion de votre troupeau. En utilisant le Testeur régulièrement pendant toute la période de lactation, vous serez en mesure d’identifier aisément les bêtes infectées et de les séparer de celles qui sont saines. En outre, le Testeur peut aussi être utilisé pour vérifier l’efficacité du traitement aux antibiotiques. Ainsi vous contrôlez la santé de votre troupeau, vous améliorez la qualité globale de votre lait, et en conséquence vous augmentez vos marges de rentabilité.
Prévient les crises de mammite clinique
Ne laissez pas un animal développer une mammite clinique ! Tous les ans, la mammite cause de grands préjudices aux producteurs de lait. C’est pourquoi la prévention est fondamentale. Avec le Testeur, vous décelez l’infection à ses débuts, quand elle est encore invisible. Vous évitez ainsi les coûts élevés du traitement vétérinaire, des antibiotiques, de la dégradation du lait et de la mise à l’écart de certaines bêtes, etc…
Le bon fonctionnement du Testeur a été vérifié et approuvé officiellement au Japon
Le Testeur de Lait est un appareil homologué par le Ministère de l’Agriculture, de la Forêt et de la Pêche du Japon – dont les critères pour l’approbation d’équipements vétérinaires sont aussi exigeants que ceux des équipements destinés à la médecine humaine. C’est pourquoi le Testeur de Lait est le détecteur de mammite le plus utilisé dans les pays à contrôle exigeant de la qualité du lait comme le Japon, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande.
Haut de Page
Description
1. Vase Collecteur d’échantillons
Un seul récipient est utilisé pour mesurer à tour de rôle les 4 quartiers du pis. Inutile de laver ! Il suffit de traire dans le vase, de presser la touche “TESTER”, de jeter l’échantillon et de passer au quartier suivant.
2. Revers de Protection
Evite que le lait vienne éclabousser le viseur de l’appareil.
3. Léger et Pratique
Le Testeur peut être tenu d’une seule main.
4. Rapide et Facile à Utiliser
Avec des touches faciles à lire, faire le test prend à peine quelques secondes.
5. Calculateur Interne
Le Testeur fait appel à une technologie innovante ! La mémoire interne supprime la contrainte de noter les résultats de chaque quartier. Les résultats sont tous affichés en même temps.
6. Bretelle de Sécurité
Permet de lier l’appareil au poignet, facilitant la manipulation.
7. Capteur Thermique
Permet d’obtenir des résultats précis, quelle que soit la température ambiante. Ainsi, le test peut être fait à n’importe quelle heure ou saison de l’année.
8. Capteurs à Electrodes
Mesurent la conductivité électrique du lait avec une excellente précision, détectant les plus légères différences entre quartiers.
9. Affichage Numérique
Affiche les résultats des 4 quartiers en même temps, avec clarté et précision décimale.
10. Châssis Robuste
Revêtu d'un plastique à haute résistance, ce Testeur de lait résiste à des chutes jusqu'à 1,5 mètres de haut et Il est par ailleurs étanche. Même s'il tombe accidentellement dans l'eau ou le lait, il continuera encore à marcher normalement.
Pourquoi acquérir le Testeur de Lait ?
Avec le Testeur, vous évitez les inconvénients causés par la mammite et vous augmentez la production de lait de bonne qualité.
La mammite sub-clinique est une infection difficile à déceler, car elle ne peut être observée à l’œil nu. Si elle n’est pas diagnostiquée à temps, elle peut évoluer vers une mammite clinique, causant de sérieux dommages au producteur.
Outre la perte de production de lait, il faut prendre en compte le coût élevé du traitement aux antibiotiques et, dans les cas les plus graves, la mise à l’écart de la bête concernée.

Le Testeur détecte la mammite avant la naissance du veau, pendant la phase du colostrum et durant toute la phase de traite, permettant aussi de vérifier l’efficacité du traitement aux antibiotiques.
Comparatif
Comprenez pourquoi notre testeur est le seul détecteur de mammite qui vaille la peine !
Le CMT, ou California Mastitis Test (connu aussi comme “test de la raquette") requiert un réactif chimique à mélanger à l’échantillon de lait pour obtenir le résultat, qui se fonde sur une observation de la coagulation et de la coloration de la solution ainsi obtenue. C’est, par conséquent, un diagnostic subjectif. Parce qu’il dépend de l’interprétation de celui qui réalise le test, son résultat n’est ni précis ni fiable. Ce test est compliqué à faire quotidiennement, car il exige du temps et une bonne luminosité de façon à pouvoir observer correctement la coloration du mélange.

En revanche, le Testeur de Lait dispense de l’utilisation de réactifs et affiche numériquement les résultats avec une précision décimale en quelques secondes. En raison de sa commodité et de sa rapidité, le test avec cet appareil peut être fait facilement tous les jours et à n’importe quelle heure de la journée.

Regardez, dans le tableau ci-dessous, la comparaison entre le Testeur de Lait et le CMT.
CMT (California
Mastitis Test)
Testeur de Lait
Image de l’appareil
Le test peut être réalisé rapidement (en quelques secondes) ?
Le résultat obtenu est-il fiable ?
L’interprétation des données est-elle faite par informatique, avec une précision décimale ?
Le test peut-il être fait dans un environnement à basse luminosité ?
Est-on dispensé de lavage à chaque changement d’animal ?
L’appareil a-t’il
un affichage numérique ?
Faut-il une solution réactive ?
Y a-t’il un capteur thermique ?
Y a-t’il un récipient unique pour les 4 quartiers ?
Les touches sont-elles faciles à reconnaître ? ---
Consomme-t-il peu d’énergie
(moins de 1mA) ?
---
Comment fonctionne le Testeur de Lait
Le Testeur est un appareil portable, léger, qui compte des capteurs à électrodes capables de déceler toute anomalie dans la conductivité électrique du lait. Lorsqu’une inflammation se déclare dans les glandes mammaires (mammite, ou mastite), certains composants du plasma sanguin (comme les ions de sodium et de chlore) passent dans le lait, augmentant sa conductivité électrique. Cette anomalie est mesurée par le Testeur, qui détecte ainsi la mammite quand ses symptômes ne sont pas encore visibles à l’œil nu.

Comme la mammite sub-clinique ne se développe pas sur les 4 quartiers du pis en même temps, le Testeur calcule automatiquement la différence entre les mesures des 4 quartiers et identifie le quartier INFECTĖ.
Comment utiliser le Testeur
Avec le Testeur, quelques secondes suffisent pour détecter la mammite subclinique.
Voyez, pas à pas, la marche à suivre du test.
1. Pressez la touche « ON/OFF » pour allumer le Testeur. Pendant une poignée de secondes, l’affichage montrera une séquence de vérification (voir figure ci-dessous)
2. Tout de suite après, procédez à la traite d’un échantillon de lait d’un quartier de la vache dans le vase collecteur. Remplissez-le presque à ras-bord (autour de 20ml).
3. Pressez la touche « TESTER ».
L’écran affichera la valeur de conductivité électrique absolue (ABS) de ce quartier en haut à gauche. (NB : les valeurs de cet exemple sont purement illustratives)
4. Videz le vase collecteur.
5. Répétez le processus, sur le deuxième quartier.
Attention: il est inutile de laver le vase collecteur entre la mesure d’un quartier et celle du suivant.
La mesure du second quartier apparaitra en haut de l’écran, à droite.
Refaites la séquence avec les quartiers suivants. Après la mesure du dernier quartier, l’écran du Testeur affichera les 4 mesures selon l’ordre suivant : en haut de gauche à droite, puis en bas de gauche à droite, comme dans l’exemple ci-dessous :
6. Pressez la touche « TESTER » à nouveau afin d’afficher la différence de conductivité électrique (DIF). Seront mises en évidence les différences entre quartiers, prenant comme base le quartier à moindre conductivité électrique, qui affichera la valeur 0.0 (zéro).
7. Après conclusion du test, pressez la touche « EFFACER » pour nettoyer les données d’affichage, et aussitôt passez à l’évaluation de l’animal suivant.
Comment analyser les résultats
Voici les critères utilisés par le Testeur pour évaluer le lait.
ABS
Conductivité Électrique (mS/cm)
DIF
Différence (mS/cm)
Lait normal < 6.2 < 0.5
Lait anormal ≥ 6.2 < 0.5
Lait infecté (mammite) < 6.2 ≥ 0.5
Lait infecté (mammite) ≥ 6.2 ≥ 0.5
Quand la valeur de conductivité électrique absolue (affichée sur l’écran du Testeur comme « ABS ») est égale ou supérieure à 6.2 mS/cm, le lait est considéré comme anormal. Quand la différence de conductivité (affichée sur l’écran du Testeur comme “DIF”) est égale ou supérieure à 0.5 mS/cm, le lait est considéré comme infecté.

Voyez ici-bas quelques exemples de mesures.
EXEMPLE 1 - LAIT NORMAL:
Dans l’exploitation A, on a procédé à un test avec le Testeur sur une vache de race X, obtenant les résultats ci-dessus. Observez que les valeurs de conductivité absolue (ABS) des 4 quartiers sont inférieures à 6.2 mS/cm. Par ailleurs, les valeurs des différences de conductivité (DIF) sont toutes inférieures à 0.5 mS/cm.
Par conséquent, le lait de cette vache est NORMAL.
EXEMPLE 2 - LAIT NORMAL:
Dans l’exploitation B, on a procédé à un test avec le Testeur sur une vache de race Y, obtenant les résultats ci-dessus. Les valeurs de conductivité absolue (ABS) des 4 quartiers sont inférieures à 6.2 mS/cm. et les valeurs des différences de conductivité (DIF) sont inférieures à 0.5 mS/cm. Par conséquent, le lait est NORMAL.

Observez que, en comparaison de l’exemple 1, l’exemple 2 présente des chiffres de conductivité absolue (ABS) plus élevés. Entre un domaine et un autre, il peut y avoir des variations dans la moyenne des valeurs « ABS », dues à des facteurs tels que la race, l’alimentation, les conditions pathologiques ou le niveau de stress. On doit observer, en conséquence, les valeurs de différence entre les quartiers (DIF). Dans cet exemple, comme toutes les valeurs sont en dessous de 0.5, l’animal n’a pas de mammite.
EXEMPLE 3 - LAIT ANORMAL:
Cette fois, on a procédé à un test avec l’appareil sur une autre vache de l’exploitation A. Cette bête est en phase de production de colostrum et les échantillons ont été recueillis deux jours après le vêlage, obtenant les résultats ci-dessus.
Observez que, en dépit du fait que les chiffres différentiels de conductivité (DIF) soient inférieurs à 0.5 mS/cm, les valeurs de conductivité absolue (ABS) de tous les 4 quartiers sont supérieures à 6.2 mS/cm. Par conséquent, le lait est ANORMAL (pour cause de colostrum en l’occurrence).

Selon la phase de lactation ou le degré de stress de l’animal, peuvent être relevées des valeurs ABS dépassant 6.2 mS/cm, ce qui ne n’implique pas qu’il soit atteint de mammite. Dans de tels cas, la bête doit être identifiée et suivie de façon appropriée, pour écarter le stress. Régulièrement, il convient de la tester avec l’appareil, afin de vérifier le retour de son lait à des valeurs normales.
EXEMPLE 4 - LAIT INFECTĖ:
Dans l’exploitation C, le test est réalisé avec le Testeur sur une vache de race Z, donnant les résultats ci-dessus. Bien que les valeurs de conductivité absolue (ABS) de 3 quartiers soient inférieures à 6.2 mS/cm, un des quartiers présente une valeur au-dessus de 6.2 mS/cm. En outre, la valeur de différence de conductivité (DIF) de ce quartier est de 0.7, donc supérieure à 0.5 mS/cm. C’est-à-dire que le lait est INFECTĖ et l’animal est atteint de mammite.
La bête doit être dûment identifiée et suivie par un vétérinaire, pour diagnostic et traitement adéquat.
EXEMPLE 5 - LAIT INFECTĖ:
Dans l’exploitation D, le test est réalisé avec le Testeur sur une vache de race Z, donnant les résultats ci-dessus. Les valeurs de conductivité absolue (ABS) de tous les quartiers sont inférieures à 6.2 mS/cm. Toutefois, la valeur de différence de conductivité (DIF) d’un des quartiers dépasse 0.5 mS/cm. Par conséquent, le lait est INFECTĖ.
La bête doit être identifiée et contrôlée par un vétérinaire, pour diagnostic et traitement adéquat.
IMPORTANT
  • Les valeurs des mesures de conductivité électrique absolue (ABS) peuvent varier selon la race, le type d’alimentation, le stade de lactation, les conditions pathologiques, le degré de stress de la bête, entre autres facteurs. Une mesure au-delà de 6.2 mS/cm n’indique pas toujours que l’animal est atteint de mammite. Par exemple, une bête en phase de colostrum peut présenter des chiffres supérieurs à 6.2 mS/cm et pourtant être saine. Toutefois, on peut estimer que le lait n’est pas normal (impropre à la consommation humaine).
  • La clef pour identifier la mammite sub-clinique est dans la différence (DIF) entre les quartiers. Si la valeur de différence est supérieure ou égale a 0.5, l’animal est infecté. Si la valeur de différence dépasse 1.0 mS/cm, l’infection est grave.
  • Entre un appareil et un autre, peuvent apparaître des variations allant jusqu’à 0.2 mS/cm entre les mesures de conductivité électrique absolue (ABS) d’un même quartier. Ces variations sont normales et elles n’interfèrent pas sur la pertinence de la détection de mammite, car l’important est d’observer la différence (DIF) entre les quartiers, étant donné que la maladie ne se développe pas dans tous les quartiers en même temps.
Entretien
  1. Il convient de rincer la vase collecteur une fois par jour après utilisation. Ne touchez pas les capteurs (électrodes et thermique) avec des objets durs ou coupants. N'utilisez pas de produits chimiques forts (dissolvants, dilluants, etc.) pour nettoyer l'appareil.
  2. Dans le cas de collecte de colostrum ou de lait infecté par une mammite aigue (grumeaux, sang ou pus), il faut laver le vase collecteur avec un détergent.
  3. Pour nettoyer les grumeaux, utilisez un chiffon doux avec un détergent neutre.
  4. N'immergez pas l'appareil dans l'eau ou d'autres liquides.
  5. Evitez de laisser tomber ou de cogner l'appareil.
  6. Ne démontez pas l'appareil et n'essayez pas de le réparer vous-même. Si besoin, contactez votre revendeur.
  7. Quand les piles sont usées, un message d'alerte est affiché sur l'écran, et l'appareil s'éteint automatiquement. Ouvrez le logement des piles (au dos de l'appareil) avec un tournevis et remplacez les piles usées par des piles neuves (2 piles AA).
Questions fréquentes
Ôtez vos doutes au sujet du Testeur de Lait et la mammite sub-clinique.

1. Qu’est-ce que la mammite (ou mastite) bovine ?
R: La mammite (ou mastite) bovine est une maladie caractérisée par l’inflammation de la glande mammaire des vaches laitières. Elle est causée par l’infestation par des microorganismes, principalement des bactéries du genre staphylocoques, streptocoques et aussi des coliformes. Il s’agit d’une maladie contagieuse et de facile transmission au sein du cheptel.

C’est l’affection qui a la plus grande incidence sur les troupeaux laitiers, en raison des préjudices économiques qu’elle cause, tels que la baisse de productivité, la mise à l’écart du lait et des bêtes concernées, les décotes de prix appliquées par les coopératives laitières selon la qualité du lait, les frais de traitement vétérinaire et médicaments, etc.

Elle se présente sous deux formes : clinique et sub-clinique. En phase clinique, les symptômes sont évidents, comme des altérations dans la sécrétion du lait, anormalités dans le pis (augmentation de la température, œdème, douleur et perte de la fonction), déshydratation, etc. En revanche, en phase subclinique, qui est la forme la plus répandue, les signes de la maladie (infection intra mammaire) ne sont pas apparents. Voilà pourquoi elle n’est souvent pas détectée à temps et peut évoluer vers une mammite clinique.


2. Comment détecte-t-on la mammite sub-clinique ?
R: La mammite sub-clinique ne peut être décelée à l’œil nu, elle est détectée par des analyses de laboratoire, comme le comptage de cellules somatiques (CCS), ou des tests réalisés sur le terrain, comme le CMT (Califormia Mastitis Test) et le Testeur de Lait.

Le CMT, connu aussi sous le surnom de "test de la raquette", repose sur l’observation de l’agglutination et de la coloration d’un mélange de lait avec un réactif chimique. Selon la quantité de cellules somatiques présentes dans le lait, il se forme un gel d’épaisseur variée. En fonction de la densité de ce gel, le résultat est donné en scores, qui s’échelonnent généralement de 1 a 5. Le CMT est interprété subjectivement et il peut déboucher sur des conclusions fausses-positives ou fausses-négatives. C’est pourquoi il doit être exécuté par des personnes dûment entraînées.

Le Testeur de Lait, quant à lui, est un appareil muni d’électrodes qui mesurent la conductivité électrique du lait en milli-Siemens par centimètre (mS/cm). Quand un quartier de pis est infecté, les parois des vaisseaux sanguins se dilatent et d’autres substances du sang (en dehors des cellules somatiques), comme les ions de chlore et sodium, passent dans le lait, augmentant sa conductivité électrique. Le Testeur mesure les conductivités électriques des 4 quartiers de pis et les compare, affichant les résultats obtenus sur un écran numérique. Ainsi, le résultat est exact, ne laissant pas de marge aux interprétations subjectives.


3. Le testeur fait-il le comptage des cellules somatiques du lait ?
R: Non, la méthode de détection de la mammite utilisée par le Testeur est basée sur une mesure de la conductivité électrique du lait. Quand un quartier est infecté, des ions de chlore et de sodium passent des vaisseaux sanguins dans le lait, augmentant sa conductivité électrique.

Le lait normal possède une conductivité électrique en dessous de 6.1 mS/cm. A partir de 6.2 mS/cm, le lait peut être considéré comme étant anormal (voir question 4). Toutefois, la clef pour détecter la mammite sub-clinique est la comparaison entre les chiffres obtenus sur les 4 quartiers. Si la différence d’un des quartiers est supérieure à 0.5 mS/cm (en relation au quartier qui a présenté la plus faible conductivité électrique), cela signifie que ce quartier est infecté.


4. Quelle est la différence entre le lait "anormal" et le lait "infecté" ?
R: Selon les critères de mesure du Testeur, le lait qui présente une conductivité électrique absolue (ABS) égale ou supérieure à 6.2 mS/cm est considéré comme anormal. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que ce lait soit infecté (par la mammite). Il existe en effet d’autres facteurs, en dehors de la mammite, qui sont susceptibles d’accroître la conductivité électrique du lait, tels que : la phase de lactation, l’alimentation, les conditions d’hygiène, le degré de stress, etc. Par exemple, un animal en phase de production de colostrum pourra présenter des niveaux au-dessus de 6.2 mS/cm.

Par contre, le lait est infecté quand l’échantillon tiré d’un quartier présente une différence de conductivité (DIF) égale ou supérieure à 0.5 mS/cm, en relation avec l’échantillon de moindre conductivité électrique tiré d’un autre quartier du même pis de vache. Cela s’explique par le fait que la mammite sub-clinique n’atteint pas les 4 quartiers simultanément. En d’autres termes, si le quartier non infecté présente une conductivité électrique de valeur 0.0 (zéro), le quartier infecté présentera une valeur égale ou supérieure à 0.5 mS/cm. Si le chiffre différentiel se trouve entre 0.5 et 1.0 mS/cm, il s’agit d’une infection légère. Audessus de 1.0 mS/cm, l’infection est sévère.


5. Peut-on mélanger le lait des 4 quartiers du pis et tester avec le testeur ?
R: Non, même si le Testeur possède, pour des raisons de maniabilité, un seul vase collecteur pour tester les 4 quartiers, les échantillons de lait doivent être recueillis et testés séparément, c’est-à-dire quartier par quartier. Il ne faut pas mélanger le lait des 4 quartiers, car le résultat obtenu serait incorrect. Le principe du Testeur repose justement dans la comparaison de 4 échantillons de lait, chacun d’entre eux correspondant à un quartier du pis. C’est seulement ainsi qu’il est possible d’identifier le quartier infecté (voir ici le mode d’emploi).


6. Peut-on utiliser le Testeur aussitôt après le vêlage ?
R: Oui, le Testeur peut être utilisé pendant toutes les phases de lactation, même le premier jour après le vêlage. De cette manière, il est possible de déceler la mammite pendant la phase de colostrum.


7. Peut-on utiliser le Testeur avec le désinfectant traditionnel de mamelle ?
R: Oui, ceci n’interfère pas dans le fonctionnement du Testeur.


8. Le Testeur dispense-t-il de tout diagnostic vétérinaire ?
R: Non, le Testeur est un appareil qui décèle la mammite sub-clinique. Mais il peut être utile de confirmer et de traiter chez un vétérinaire ou un expert.


9. Pourquoi et quand faut-il calibrer le Testeur de Lait ?
R: Comme tout instrument de mesure, le Testeur de Lait doit être toujours correctement calibré pour garantir des résultats précis et fiables. L’appareil est soigneusement calibré à l’usine. Il n’en reste pas moins qu’il peut devenir nécessaire de recalibrer l’appareil, suite à des chocs, à des chutes, à un usage inadéquat ou encore à un doute sur les résultats de mesure.

Dans la mesure où le producteur utilise le Testeur de façon régulière, il est possible d’établir une mesure standard pour son domaine. Au fil du temps, s’il s’aperçoit que les valeurs affichées s’éloignent de ce standard moyen habituel, il peut être utile de calibrer le Testeur.


10. Comment calibrer le Testeur de Lait ?
R: Le Testeur peut être calibré avec une solution de chlorure de potassium (KCl), de deux façons :
A. Solution KCl à 3 niveaux de concentration :
  1. Verser 30ml d’eau distillée dans le vase collecteur, puis pressez la touche « CAL » (localisée sous l’image de la vache). L’écran affichera "CAL" et les chiffres 0.0.
  2. Verser 30ml de solution KCl à 0.025M dans le vase collecteur et pressez la touche « CAL ». La valeur 0.0 sera annulée et l’écran affichera "CAL" et 3.4M.
  3. Verser 30ml de solution KCl à 0.05M dans le vase collecteur et pressez la touche « CAL ». La valeur 3.4M sera annulée et l’écran affichera "CAL" et 6.7M.
  4. Une fois achevé l’enregistrement des données des 3 types de solution KCl, le calibrage est terminé. Observer si les données indiquées sont dans la fourchette de précision. Puis pressez la touche « OFF » rallumez et procédez aux mesures normalement.

Attention : si la valeur de calibrage ne se retrouve pas dans la fourchette de précision, il se peut que la concentration de solution en référence ne soit pas correcte. Si les valeurs normales de calibrage ne peuvent être obtenues en utilisant une concentration correcte vérifiée de solution, éteignez l’appareil une fois et recommencez l’opération.

B – Solution KCl à 1 niveau de concentration :
  1. Verser 30ml de solution KCl à 0.05M dans le vase collecteur et pressez la touche « CAL ». L’écran affichera "CAL" et 6.7M.
  2. Le calibrage est terminé. Pressez la touche “OFF” et procédez aux mesures normalement. Si la valeur de calibrage n’a pu être obtenue même après vérification de la concentration correcte de solution, éteignez l’appareil une fois et recommencez l’opération.

Observation : Utiliser une solution de référence dont la concentration en KCI soit sûre. Si la concentration de référence est incertaine, les valeurs affichées ne seront pas correctes. En cas d’erreur sur l’opération, essayez de calibrer de nouveau. Si besoin est, consultez le revendeur.

Caractéristiques techniques
Technique de mesure Mesure de la conductivité électrique (C. E.)
Calcul Différence de conductivité électrique calculée informatiquement
Calibrage Automatique
Indication de lecture 1. Affichage numérique à trois chiffres
2. Indique simultanément les valeurs absolues de tous les quartiers du pis
3. Indique la différence de conductivité électrique après calcul
4. Indique la conductivité électrique calibrée
Fourchette de mesure de 0 à 13 mS/cm (miliSiemens par centimètre)
Précision 3% +ou- 1 chiffre
Compensation automatique de température de 3 à 40ºC (compensé pour +25ºC)
Résistant au choc 1.5m
Alimentation 2 piles AA
Consommation énergétique 0.45 mA
Dimensions 91 (largeur) x 45 (hauteur) x 181mm (longueur)
Poids net 320g
Télécharger
Dépliant (MILK CHECKER TL-1) Taille de fichier : 1.26 Mb